30 mar 2005

Le Sai

Le Sai (prononcez saille) est un trident en métal, constitué d’une tige centrale (mounochi), d’un manche (tsuka) et d’une garde (yoku).

sai3

Son utilisation d’origine est mal définie. Aurait-il servi de harpon par les pécheurs ou bien par les paysans pour repiquer le riz ? Il est possible qu’il fût également porté par les moines bouddhistes pour se protéger.

Cela dit, utilisé par paire en prolongement des deux mains, c’est bien comme arme qu’il fut employé par la suite afin de bloquer ou dévier une attaque de sabre ou de bo. Un troisième, parfois caché dans le dos et coincé dans la ceinture, pouvait être dégainé afin d’être lancé en première défense ou bien en secours d’un sai brisé.sai

Le maniement du sai requiert une grande dextérité et une souplesse des poignets. Son poids est handicapant (près d’un kilogramme) et sa longueur est proche de celle de l’avant bras.
En contre attaque, les deux extrémités du sai peuvent être utilisées : sa pointe, légèrement arrondi, et l’extrémité de son manche, à la manière d’un tsuki.
Après le bo, le sai est l’arme la plus étudiée du kobudo.


Annuaire Web France Annuaire Sport.fr