Quand le blanc et le rouge s’invite dans le S.E.D.

Le 02 décembre 2011 restera une date marquante dans la vie de l’Association SHOTOKAÏ EGAMI DO.

Non, le Père Noël n’a pas visité nos dojos ! Trop tôt…

En revanche, Jean OLIVIÉ s’est présenté avec succès au passage du 6e Dan à PARIS. Et c’est bien habillé de la mythique ceinture blanche et rouge qu’il a fait le chemin retour !

Tout commence l’année dernière avec la recherche d’un Directeur de mémoire qui sera tout naturellement Bernard BILICKI. Jean OLIVIÉ adhère depuis longtemps aux messages que véhicule cet expert fédéral ; les stages d’été à La BOURBOULE sont devenus incontournables pour les cadres karatékas de notre asso. Aussi, c’est en toute logique qu’il sollicite Bernard BILICKI qui accepte volontiers ce rôle de conseil auprès de Jean OLIVIÉ lorsqu’il réalisera son mémoire intitulé « DU KARATE, structure de sa corporalité et du moi vers le KARATE DO, découverte de sa conscience et du soi ».

Puis vient le choix du UKE (le partenaire) qui devra l’accompagner tout au long de la préparation jusqu’au jour J à PARIS. Là aussi, il se tournera vers une personne très proche, qui après avoir été longtemps son élève, puis son assistant, a pris sa relève pour l’enseignement du karaté au club de SAUCATS. Pas l’ombre d’une hésitation pour Alain NOVAIS qui accepte avec le sentiment du juste retour des choses.

Le compte à rebours est donc lancé ; les mois et les semaines s’égrènent. Jean OLIVIÉ rédige son mémoire, construit son programme et recherche les sensations qui le mèneront vers l’objectif recherché.

Les séances de préparation avec son UKE s’intensifient à l’approche du mois de décembre. Le rythme est pris : un jour sur deux au cours de la dernière quinzaine, vidéo à l’appui pour corriger les imperfections.

02 décembre ! Nous y voilà ! Plus le TGV s’approche de la capitale et plus la tension monte. Le déjeuner parisien passera difficilement puisque c’est le dernier instant avant de rentrer dans l’arène.

Peu à peu, les candidats se rejoignent à l’Institut national du Judo. Avant de s’exprimer devant les plus hauts gradés français, l’échauffement est de rigueur. Un message très motivant du  » KING », Dominique VALERA, viendra détendre un peu l’atmosphère.

14h00, les jurys sont installés sur 3 tables et Jean OLIVIÉ est appelé dans les premiers avec son UKE. S’enchaine alors une succession de frappes, de clés de projection au travers du KIHON IPPON KUMITE ou encore des BUNKAÏ, sans oublier aussi le MIDARE, travail spécifique du SHOTOKAÏ. Le mémoire sera présenté à la fin.

Le Jury semble avoir été convaincu mais il faudra attendre que tous les candidats soient passés. C’est quand même un sentiment de soulagement d’être passé et un autre de satisfaction car le travail présenté semble avoir été réussi.

En effet, vers 17h, le verdict tombe !

Le retour est plus léger, nous en profiterons pour lever le verre avec le binôme qui nous a accompagné toute cette journée avec la même réussite au final pour Serge DEVINEAU qui obtient également le 6e dan, et  Yannick GUOYTOU son UKE du club SHOTOKAÏ de Cestas.

Serge DEVINEAU, Yannick GUOYTOU, Jean OLIVIE, Alain NOVAIS… et leur petits verres de whisky !

Depuis, la ligue d’Aquitaine de Karaté a profité de son assemblée générale pour honorer ses nouveaux hauts gradés, dont Jean OLIVIÉ .

Remise du 6e dan par le Président de la Ligue d’Aquitaine de Karaté, Raphaël ORTEGA

Quant au S.E.D., il a organisé une belle soirée le 16 décembre à la Mairie de SAUCATS. Etaient présents ses amis, sa famille, ses élèves actuels et passés mais aussi, les membres de l’USCS autour de son président, M. HENRY, les élus de la commune autour du Maire, M. DARRIET. Le 1er édile de Canéjan, M. GARRIGOU avait également fait le déplacement ; le dojo de la commune est souvent mis à contribution lors des stages que l’association organise mais l’a été aussi pour la préparation du passage de grade.

Quelques mots du Maire de Saucats, M. DARRIET…
…mais aussi du Président de l’USCS, M. HENRY

 

 

 

 

 

 

 

...de M. GARRIGOU, maire de Canéjan

un bel hommage de Guylaine OLIVIE

 

 

 

 

 

 

 

Ses amis étaient là

Jean a tenu à associer son UKE, Alain NOVAIS, à sa réussite.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
Remise de la ceinture par les deux maires et M. MANO, adjoint au Maire de Canéjan
Une partie des pratiquants du S.E.D

 

 

 

 

  

 

Le cadeau des élèves à Jean : un Bonsaï traditionnel

 

Des surprises, des cadeaux et de la bonne humeur. Que de bons ingrédients pour célébrer cet évènement qui sonne aussi comme un encouragement à aller de l’avant pour tous les membres de l’association.

Bravo et Merci Senseï !

Evènements, Pessac HCLA , , , , , , , , , , ,

Memorial Maître MURAKAMI (Italie)

     C’est toujours un rendez-vous important pour les élèves de Maître MURAKAMI. En effet, entretenir la mémoire du Maître contribue à préserver les valeurs du Shotokaï… bien au delà de la technique  

  

     C’est donc sans hésiter que Senseï Olivié a une nouvelle fois répondu présent à cette rencontre en Italie. S’il a participé à tous les échanges proposés par les autres professeurs européens, il a lui même dirigé une séance avec comme thème : l’évolution du style Shotokaï vers le Karaté Jutsu.  

  

  

     Il a également réalisé le Kata TEKKI NIDAN et un Kata de Bojutsu Yamanni Ryu : SHIRATARU NO KUN devant 300 participants.  

Jean Olivié exécutant SHIRATARU NO KUN

  

Jean Olivié recevant un trophée des mains de Giorgio VECCHIET et Mauro Ferrini, organisateurs de l'évènement

Stages , , , , , , , ,


Annuaire Web France Annuaire Sport.fr